AMSC

Après-midi de la Section Clinique 2011

Les réseaux sociaux virtuels et la
pratique psychanalytique :
diversité d’usages

Les objets qui circulent dans notre époque intéressent la psychanalyse dans la mesure où le lien social qu’ils relaient, modifient ou instaurent n’est pas sans conséquence dans la structuration subjective.

Meetic, Facebook, MSN, myspace, twitter, chatroulette et divers forums de discussion sur le Net deviennent, depuis une petite décennie, la forme privilégiée du lien social contemporain pour certains sujets qu’on accueille en cabinet ou en institution. La sortie en octobre 2010 de The Social Network, film qui retrace la création du réseau social Facebook par un génie de la programmation informatique, indique l’intérêt accru pour ce phénomène à l’échelle mondiale.

De nos jours, le praticien de la psychanalyse ne peut pas faire la sourde oreille à une pratique qui témoigne de la modification du rapport à l’Autre. S’agit-il d’une hyper ou d’une pseudo connexion à l’Autre ? Ou plutôt d’un blabla qui connecte les uns aux autres tout en faisant exister un regard virtuel posé sur l’intime de chacun ? Pratiques de l’auto : auto-description, auto-exhibition, autosatisfaction ? La formule souvent entendue : « Combien as-tu d’amis 1 ? » présente un lien à l’Autre qui fait pourtant l’économie, dans un premier temps en tous cas, d’une présence incarnée. Le sujet n’est plus connecté à l’Autre mais au Monde 2 , et chacun dans son coin semble relié à un objet d’où il tirerait une forme de jouissance autistique.

À partir des années 70, Lacan a signalé que le langage ne produisait pas uniquement une perte mais qu’il était un moyen de satisfaction propre. Conçu dès lors comme un appareil de jouissance 3 , le langage comporte donc un usage autre que celui de la communication, de la reconnaissance, de la compréhension.

À partir de ces pratiques d’écriture et d’échange qui s’apparentent souvent à des « conversations » (tchat etc), nous aurons pour objectif de rendre compte de l’usage que certains sujets font de ces différents réseaux sociaux virtuels et de la manière dont ils peuvent y trouver à appareiller leur corps et à s’inscrire dans le langage.

Quatre participants à la Section clinique Ile-de France tenteront de cerner cet enjeu à partir de leur expérience clinique.

 

1 Books, Magazine littéraire, n°16, octobre 2010.
2 Philipe La Sagna, « De l’isolement à la solitude » in La Cause Freudienne, n° 66, Navarin éditeur, 2007, pp. 43-49.
3 « …si tant est que nous centrions bien sur ceci que d’appareil, il n’y en a pas d’autre que le langage. C’est comme ça que, chez l’être parlant, la jouissance est appareillée. (…) A partir de là, ce langage s’éclaire sans doute de se poser comme appareil de la jouissance », Jacques Lacan, Le Séminaire, Livre XX, Encore, Le Seuil, 1975, p. 52 et 53.