actualités

L’Après-midi de la Section Clinique 2018

CONVERSATION CLINIQUE SUR LE THÈME :

Perplexité et Angoisse

22 septembre 2018
14 H – 16H45
Conversation : cinq cas présentés et débattus
Préparée par Anaëlle Lebovits-Quenehen et Beatriz Vindret

Dans son texte, « Vide et certitude » quiclôt le conciliabule d’Angers, Jacques-AlainMiller exhibe les racines communes del’angoisse et de la perplexité dans la perspective de Lacan. Ce qui est énigmatique, vide de signification est angoissant et rend perplexe, dans la mesure où le signifiant et le signifié disjoints l’un de l’autre ont une valeur bien réelle. C’est précisément à l’énigme rencontrée qui laisse d’abord perplexe que la certitude vient répondre dans un secondtemps. Et elle y répond en proportion : plus le vide de signification est dense, plus la certitude qui lui répond est elle aussi compacte.

Mais c’est déjà dans une logique de cet ordre que Lacan conçoit le mathème du désir de la mère comme signifiant d’un signifié énigmatique, cet x auquel l’opérateur Nom-du-père permet de donner valeur de phallus. À cet égard, psychose et névrose, sont susceptibles d’une commune appréhension dans la mesure où s’y présente également un signifiant corrélé au vide énigmatique de la signification. C’est d’ailleurs à partir de cette zone commune entre psychose et névrose que le sinthome se formera plus tard dans l’enseignement de Lacan, comme le note encore Jacques-Alain Miller.

Pour interroger ces deux notions que sont l’angoisse et la perplexité, notre après-midi de la section clinique de Paris Ile-de-France, passera au crible de la discussion quatre cas cliniques où angoisse et perplexité se révèlent.

CONFÉRENCE DE RENTRÉE :
Le corps souffrant dans les psychoses
16H45 – 18H
MARIE-HÉLÈNE BROUSSE ET JEAN-DANIEL MATET
présenteront les références du thème de l’année et échangeront sur les orientations les plus contemporaines de cette clinique.

*Les textes seront envoyés aux inscrits leur permettant de participer au débat.